HomeParti    Jeunesse    politique    Economie    droits de l'Homme    Nouvelles    politique internationale    Mouvement des travailleurs    mouvement des femmes    culture et l'art   


L’ex procureur de Téheran Mortazavi pourrait être mis en examen au sujet de l’affaire de la prison de Karhizak fin Juin

Publié le juin 4, 2012
31 Mai 2012 nouvelle parvenue d’Iran via Radio Zamaneh: L’ex juge Saïd Mortazavi qui fut aussi l’ancien procureur de Téhéran.Qui est l’un des principaux suspects dans la mort par tortures de manifestants anti-régime détenus dans la prison de Kahrizak en Juin-Juillet 2009, pourrait être mis en examen à la fin du mois de Juin .
Ali Kamrani, le père de l’un des détenus qui avaient étés tués sous la torture à la prison de Kahrizak, , a déclaré à l’Agence Mehr mercredi dernier: “Heydarifar l’autre juge qui travaillait avec l’ex procureur de Téhéran de l’époque de la prison Karhizak, a récemment été arrêté, c’est l’un des autres suspects, mais nous n’avons pas lâché l’affaire et la cour nous a promis de délivrer un acte d’accusation contre Saïd Mortazavi, à la fin du mois de Juin prochain “.
Ali Kamrani a indiqué que la poursuite avait été déposée initialement devant une première cour, puis transférée devant la cour chargée de juger les employés publics Iraniens. Avant de l’envoyer enfin vers la cour pénale générale .
Ali Kamrani a ensuite maintenu qu’une fois que Mortazavi serait inculpé, l’affaire serait transmise à la Cour pénale de Téhéran .
L’ex juge Mortazavi, qui fut aussi l’ex procureur tristement célèbre de Téheran, avait été démis de ses fonctions après que des nouvelles aient filtrées au sujet de tortures et d’assassinats de manifestant qui avaient étés détenus dans la prison de Kahrizak. A la suite des manifestations et des soulèvements populaires post électoraux du 12 Juin 2009, qui avaient précédés, la contestation de la réélection frauduleuse du dictateur Ahmandinejad. Une enquête parlementaire a depuis indiquée, qu’il avait ordonné le transfert d’un groupe de manifestants vers la prison de Kahrizak, en sachant pertinement qu’ils y seraient soumis à la torture et à des mauvais traitements .
Mortazavi avait également tenté de couvrir les décès de ces manifestants, en prétendant que ces prisonniers étaient morts sur place”parce qu’il y avaient attrapés la méningite”. Il est également accusé d’avoir volontairement fait retarder la fermeture du centre de détention de Karhizak, malgré le fait qu’a la suite de l’énorme scandale suscité dans toute l’opinion publique Iranienne par les horreurs commise dans cette prison. Le “guide suprême” l’ayatollah Khamenei en personne, avait ordonné sa fermeture vers la fin du mois de juillet 2009 .
Rattrapé par les plaintes de plusieurs familles d’anciens détenus de la prison de Karhizak, Mortazavi à depuis été inculpé de “complicité d’assassinat, viol du droits des citoyens et diffamation envers les forces de sécurité iraniennes" .
Cependant ne nous leurrons pas sur Mortavazi et malgré le fait qu’il ait déjà été soupçonné d’avoir couvert et menti sur la mort en Juin 2003 de la photo reporter et journaliste Irano Canadienne Zahra Kazemi*1.Et qu’il traine derrière lui ce lourd et sinistre passif, Il y a fort à parier que celui ci pourrait très bien échapper de nouveau à la “justice” Iranienne et se faire “couvrir” à nouveau par le clan Ahmadinejad . Comme nous avons pus l’observer il y à quelque semaines de cela, quand il failli perdre sa place de gestionnaire au sein du bureau de la gestion des caisses de la sécurité sociale Iraniennes ( et entrainer avec lui la chute de l’actuel ministre du travail).Après que certains des députés membres du Majlis ( le parlement Iranien Ndlr)aient demandés sa tête pour “régler l’affaire de Karhizak" .
Retour sur l’Affaire Zahra Kazemi et les mensonges de Mortavazi qui lui ont valu d’être unanimement détesté de tout le peuple Iranien. Et surnommé l’assassin et e boucher de la liberté de la presse.
Zahra Kazemi peu de temps avant son arrestation
la célebre photo reporter Zahra Kazemi*1,ut assassinée par des matons d’Evin, après qu’elle se soit faite embarquée, parce qu’elle effectuait un reportage sur des protestations de familles de prisonniers politique devant cette prison .
Entre le 23 juin 2003, date de son arrestation et le 27 juin 2003, date de son hospitalisation, Zahra Kazemi s’était retrouvée pendant 21 heures de garde a vue, dans les mains des agents des autorités judiciaires de la prison d’Evin, puis pendant 26 heures aux mains de la police et ensuite une vingtaine d’heures aux mains des agents du sinistre ministère des renseignements.Selon plusieurs témoignages de l’époque Mortavazi l’avait personnellement interrogée pendant quatre heures.Elle fut retrouvée morte en détention le 10 juillet 2003, 13 jours après son hospitalisation à la suite d’une hémorragie cérébrale consécutive à une fracture du crane dues selon l’ex procureur de Téhéran”a une chute accidentelle devant le perron de la prison d’Evin" .
Voir aussi sur :
http://www.radiozamaneh.com/english/content/notorious-former-prosecutor-be-indicted
Notes :
-*1 Zahra Kazemi fut ensuite inhumée très vite à Chiraz le 22 juillet 2003.Contre la volonté de son fils, Stéphan Hachemi, tout cela pour couvrir les mensonges de Mortazavi.Et contrer les demandes de contre autopsie de sa famille .
Par la suite toutes les demandes faites par le fils de Zarha Kazemi et son avocate Shirin Ebadi,en vue de l’exhumation et du rapatriement du corps de sa mère vers le Canada, sont toujours restées sans réponses.Aprés de multiple refus en 2004le gouvernement Iranien déclara officiellement qu’elle était ”morte accidentellement” et ” que la république Islamique d’Iran ne pouvait donc pas accepter les demandes de la famile" .
Voir aussi sur

http://www.womenfreedomforum.org/kazemi/wff-article.htm
http://www.cbc.ca/news/background/kazemi/
Voir aussi la page de l’exposition organisée au Canada à la mémoire de Zarha Kazemi

soliranparis.wordpress.com/.../lex-procureur-de-teheran-mortazavi-pourrait-etre-mis-en-examen-au-sujet-de-laffaire-de-la-prison-de-karhizak-fin-juin/

zurück

letzte Änderungen: 15.4.2016 9:31