HomeParti    Jeunesse    politique    Economie    droits de l'Homme    Nouvelles    politique internationale    Mouvement des travailleurs    mouvement des femmes    culture et l'art   

COMMUNIQUÉ DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL


Droits de l’Homme et lapidations judiciaires en Iran

Les violations des droits de l’Homme en Iran atteignent des niveaux insupportables.
La répression ne touche plus seulement les mouvements politiques d’opposition,
des journalistes, des intellectuels, des étudiants réformistes et engagés. Elle
touche aussi des femmes qui luttent pour l’abrogation des lois injustes envers elles,
des ouvriers, des syndicalistes et des travailleurs sociaux, parfois condamnés à
plusieurs années de prison pour avoir simplement commémoré la journée du travail
(1er Mai).
Cette politique est doublée récemment par la reprise des lapidations judiciaires en
Iran, contrairement à l’engagement de ce pays qui avait décidé, en 2002, d’un
moratoire sur cette pratique inadmissible à notre époque.
L’association de défense des droits de l’Homme en Iran dirigée par le prix Nobel de
la paix, Shirin Ebadi, vient de dénoncer cette vague de répression en publiant une
longue liste des victimes de cette répression au cours de ces quatre derniers mois.
Le Parti socialiste réaffirme son indignation face aux violations constantes des
droits de l’Homme en Iran et particulièrement la reprise des lapidations. Il
renouvelle sa demande à l’Union européenne, et d’abord aux autorités françaises,
d’intervenir fermement auprès des autorités iraniennes pour que cessent ces
pratiques inadmissibles.

Parti Socialiste
Secrétariat International

16.07.2007 Droits de l’Homme et lapidations judiciaires en 17.07.2007]

zurück

letzte Änderungen: 15.4.2016 9:31